Déconfinement : Comment (ré)utiliser son vélo

Le vélo pour le déconfinement : vous en avez sûrement entendu parler au moins une fois ces dernières semaines dans la presse. Pour entamer le déconfinement progressif, des mesures de mobilité ont été pensées pour freiner au maximum la propagation du Covid-19, parmi lesquelles la solution vélo, véritable outil de distanciation sociale. Beaucoup comptent donc sur le vélo pour le déconfinement, que ce soit pour retourner au travail ou faire les courses, tout en évitant les transports en commun ou les bouchons. Vous avez alors vous aussi sûrement ressorti votre vieux vélo du grenier ou tout simplement repris votre vélo qui attend impatiemment de rouler à nouveau sur les pistes. Nous vous livrons le guide de préparation du vélo au déconfinement !

Quelles vérifications faire avant de monter en selle ?

Que ce soit votre propre vélo ou un vélo en libre-service, la première chose à faire est d’effectuer un certain nombre de vérifications et d’ajustements. Si vous envisagez de passer dans un magasin de cycles pour y acheter un vélo neuf, n’hésitez pas à solliciter un conseiller de vente pour vous aider à faire les ajustements.

 Avant toute chose, il est primordial de s’assurer que le freinage du vélo fonctionne bien. Astuce : faites tourner la roue avant qui doit systématiquement s’arrêter lorsque que vous appuyez sur les leviers de frein. Vérifiez également l’état des câbles de frein qui ne doivent pas être abîmés.

 Passons aux roues du vélo. Veillez à ce que vos roues n’aient pas de jeu et qu’elles soient bien serrées au vélo par rapport au cadre. En ce qui concerne vos pneus, vérifiez bien leur gonflage et n’hésitez pas à les regonfler à la pression normalement indiquée sur les côtés du pneu. 

Autre élément à ajuster, votre selle pour plus de confort. Enfin, vérifiez que votre éclairage fonctionne bien pour le pédalage la nuit, et n’oubliez pas votre casque !

Pour vous assurer que vous avez bien effectué les vérifications, voici un tuto en vidéo par le Huffington Post.

Si vous avez détecté une anomalie suite à ce check up, il vous est fortement recommandé de vous rendre chez un réparateur, et ça tombe bien.  Dans le cadre du déconfinement, l’État rembourse 50€ sur la réparation de votre vélo, chez l’un des réparateurs référencés sur coupdepoucevelo.fr

Quels gestes barrières adopter une fois le guidon en main ?

En ce qui concerne les comportements barrières à adopter, vous connaissez sûrement la plupart d’entre eux, mais nous vous faisons tout de même un rappel. Le port du masque est bien évidemment indispensable que vous soyez à vélo ou à pieds. Quant aux mètres de distance à respecter, pas d’inquiétude ! Pour essayer de savoir si un centimètre manque entre vous et la personne de devant, le vélo est par nature un outil de distanciation sociale. Inutile pour autant de vous coller au vélo de devant, la distance à maintenir est également nécessaire pour éviter toute collision de bicyclette.

S’il s’agit d’un vélo en libre-service, il faut désinfecter le guidon et s’assurer de porter des gants. Pensez à faire de même pour votre vélo personnel avant chaque utilisation lorsqu’il est attaché dehors, pour éviter toute contamination dans le cas où le virus est présent dans l’air ou dans le cas où votre vélo a été touché par une personne.

Quelles règles pour circuler tout en pédalant ?

De Bogota à New York, en passant par Berlin et pleins d’autres villes encore, vélos n’ont plus que jamais besoin d’elles. Vous l’aurez compris, les pistes cyclables temporaires ou « coronapistes » font succès et se multiplient à vitesse grand V. Pourtant de simples plots et coups de peinture suffisent pour leurs aménagements.

Les règles à respecter à vélo restent les mêmes sur ces pistes, dont le fait de rouler bien au milieu de la voie afin d’éviter des portières de voitures stationnées pouvant s’ouvrir à tout moment, ce qu’on appelle du « car-dooring ».

Comment reconnaître les pistes temporaires ? Elles sont généralement délimitées par des plots ou des lignes jaunes ainsi que par un marquage au sol indiquant un vélo jaune.

Dernier conseil : pour les vélotafeurs ayant déjà leurs trajets, comme pour les néovélotafeurs, pensez à repérer les axes pour définir votre itinéraire en prenant compte de ces nouvelles pistes. Voici une belle carte cyclable des pistes temporaires en Ile-de-France. 

Bon retour sur les pistes !

Déconfinement et vélo