Coup de chaud sur la mobilité !

Zenride   •   Mardi 30 juillet 2019

actualité mobilité : coup de chaud sur la mobilité

Il a fait très chaud cette semaine. La canicule a également touché un secteur de la mobilité déjà bouillonnant. Petite revue de presse sur l’actu de ces derniers jours.

Canicule et grosse colère !

Le rail a souffert cette semaine, et pas seulement en France. La Belgique a également du faire face aux hautes températures et cela a eu quelques conséquences nous explique Le Monde. Jeudi et vendredi dernier, les ventes de billets pour le Thalys ont été suspendus de manière à absorber les retards liés aux fortes chaleurs. Une mesure exceptionnelle, mais qui tendra à se répéter avec la multiplication de ces épisodes. 

La chaleur est également montée à la tête du NY Post, auteur d’un édito incendiaire sur les cyclistes de la ville de New York. La semaine dernière, nous relevions le manque d’investissement pour le vélo électrique aux Etats-Unis. Dans ce journal on estime pourtant que protéger les vélos et créer de nouvelles voies cyclables relèverait de l’idéologie pure et simple. Curieuse position quand on sait que la vitesse moyenne à Manhattan, où se trouve le NY Post, est d’à peine 7km/h. De quoi en refroidir plus d’un d’utiliser sa voiture dans la capitale économique américaine. 

D’où l’utilité de la micro-mobilité. Les Echos nous révèle d’ailleurs qu’Uber cherche à conquérir tout le marché en lançant une offre permettant d’utiliser ses trois services (Uber Eats, Uber, Jump) pour un forfait mensuel. San Francisco et Chicago servent de villes tests à cette offre censée fidéliser les clients de la marque américaine. 

Complètement “On Fire”, Uber, malgré des difficultés financières, est également en train de s’imposer sur les trottoirs parisiens. Jump augmente la cadence et s’immisce un peu partout dans la capitale avec plus de 3100 appareils recensés vendredi dernier. 

Revue de presse Zenride

Mais la société américaine n’est pas seule. Tier a également décidé de revenir dans la ville Lumière. Toujours selon les Echos, le service de trottinette électrique qui s’était retiré suite aux dégradations de ses appareils a refait son apparition. L’entreprise vient se rajouter à la multitude d’acteurs déjà présents, en attendant les résultats de l’appel d’offre lancé par la mairie de Paris. 

Catch phrase CTA Blog Zenride

Nos contrats de location sont éligibles à la réduction fiscale

Découvrez le vélo électrique de fonction !

Le courage face au changement

Et malgré le soleil présent dans tout le pays, on apprenait dans Le Monde, le fiasco de la route solaire la plus longue du monde. Inauguré en 2012 par Ségolène Royal, cet investissement de 5 millions d’euros ne rapporte quasi rien. Pire, la route tombe en ruine, mal conçue et absolument pas prête à accueillir de la circulation. 

L’échec de la mise en place d’une telle route pourrait décourager certains élus. Pourtant, du courage, c’est ce qui manque explique l’économiste Stéphane Madaule dans une tribune. Il s’inquiète du manque de persévérance face au changement et de la contestation qui en résulte.  Pour bien faire, il faudrait que les citoyens soient incités à choisir les mobilités les plus propres, mais qu’ils soient aussi informés des conséquences d’une utilisation excessive et non responsable des mobilités les plus néfastes pour l’environnement.” explique-t-il. 

Mais les initiatives existent. Les expériences se multiplient comme les 3 semaines sans voiture à Quimperlé. 10 “aventuriers de la mobilité” seront sélectionnés pour participer à ce test. Ils recevront un vélo à assistance électrique, une carte de transport et d’autres avantages pour mettre en valeur les transports de la ville.

Autre solution, celle des airs, avec le développement de téléphériques urbains selon les Echos. Brest était ainsi un précurseur dans ce domaine mais d’autres villes vont suivre à l’instar de Grenoble. Des trajets plus rapides, silencieux, plus écologiques et sans envahir les routes, voici l’ensemble des avantages de ce nouveau mode de transport.

En attendant, il faut trouver d’autres solutions. Dans la région de Grenoble de nouveau, on met les entreprises à contribution. Pendant une journée, lors du Challenge Mobilité Auvergne Rhônes-Alpes, les employés des entreprises participantes devaient se rendre sur leur lieu de travail sans leur voiture. Résultat : 1,23 tonnes d’équivalent CO2 non éjectés dans la région. 

Une belle initiative qui montre l’importance d’apporter des solutions alternatives à la voiture pour les trajets quotidiens. D’ailleurs, une étude d’ECF montre que l’utilisation du vélo par les salariés améliore leur santé et réduit leurs retards ! Des avantages à prendre en compte et qui pourraient pousser de plus en plus d’entreprises à proposer ce type de solution à leurs salariés. 

Découvrez Zenride !