Revue de presse : prendre le temps de bouger !

Zenride   •   Mardi 20 août 2019

prendre le temps de se déplacer

La fin des vacances d’été approche déjà à grands pas. Un été marqué par les événements climatiques, entre incendies et tornades en Europe, ou fonte accélérée des banquises. En cause, la réchauffement climatique, notamment due à la pollution humaine. Mais pour continuer de partir en vacances, certains voyageurs ont abandonné l’avion pour d’autres moyens. Le train de nuit par exemple revient en force. Une manière de se déplacer autrement et de faire du trajet un moment d’aventure. Comme l’explique Anaëlle dans le Parisien, “le trajet fait partie du voyage”. 

Et pendant que certains choisissent de prendre le temps de découvrir l’Europe, on parle de développer des avions supersoniques qui pourraient relier Paris et Shanghai en 30 minutes. La banque UBS estime que d’ici 2030, le business des voyages en navette spatiale “générera 20 milliards de dollars de chiffre d’affaire” explique Le Figaro. Un paris fou, qui va à contre-courant des évolutions des mentalités actuelles.

En effet, en ville également on décide de ralentir le rythme, comme à Lille nous révèle FranceInfo. Depuis lundi, la ville diminue, petit à petit la vitesse autorisée à 30 km/h dans la plupart de ses rues. Les objectifs sont simples : augmenter la sécurité pour tous les usagers et faire baisser la pollution sur le long terme. 

Et qui dit un bon réseau de transport, dit également une ville où il fait bon vivre et travailler. A Rennes la municipalité l’a bien compris. Avec en 2020, deux lignes de métros, 72 lignes de bus et 900 vélos en libre service, la capitale bretonne montre l’importance de faciliter l’accès en ville avec des moyens de mobilité alternatifs à la voiture.  

A Nice c’est au vélo que l’on redonne le contrôle de la route. Christian Estrosi, avec la remise à plat de la carte des transports en commun, et la création de lignes de métram sous-terrain, le maire a décidé de transformer 6 km de voies de bus en voies vertes et cyclables. 

Ainsi les vacances sont une formidable occasion pour changer le paysage urbain et donner plus de place aux moyens de transports alternatifs.

Catch phrase CTA Blog Zenride

Nos contrats de location sont éligibles à la réduction fiscale

Découvrez le vélo personnel d’entreprise !

La trottinette électrique : un moyen de mobilité ?

Un moyen de mobilité qui fait fureur en ce moment, c’est la trottinette électrique. Malgré son manque de rentabilité, celle-ci continue de s’étendre. Au Luxembourg, elle fait ainsi son apparition. Pour le moment “il n’y a pas vraiment d’invasion de ces engins […]. Mais patience, le pire est à venir.s’alarme le journaliste. Il prend l’exemple de villes comme Paris ou Milan où les appareils ont envahi les trottoirs, à tel point que la ville italienne a décidé de bannir les trottinettes de ses rues. 

Pour limiter les risques, Montréal met en place des règles très strictes. Un opérateur seulement, Lime, a le droit d’y étendre son service. Et seuls quelques arrondissement de la ville québécoises sont ouverts à cette offre de mobilité. Enfin, un mode de mobilité… Pas tellement selon Ugo Lachapelle, professeur au département d’études urbaines et touristiques de l’UQAM, qui voit en ces trottinettesau pire un attrape-touriste, et au mieux un plaisir occasionnel[…] Ça peut être agréable, mais c’est un mode d’appoint, pas une solution de mobilité.

La volonté n’est donc pas forcément de se déplacer plus vite, mais de mieux se déplacer, et d’arranger les différents modes de transports entre eux. A Londres, on parie sur la marche et le vélo, histoire de reprendre le temps dans ses trajets et de retrouver le plaisir de se déplacer.